Sainte Barbe 2018

De droite à gauche : Le Lieutenant Patrick Jacquin, Le capitaine Pascal Pache, chef de centre de Rillieux la Pape, le lieutenant Laurent Calzatti, adjoint du chef de centre de Collonges au Mont d’Or, le commandant Yves Goffoz chef de centre de Collonges au Mont d’Or, Le Lieutenant Bernard Hoffmann, de Fontaines sur Saône, Le commandant Philippe Beyrand, chef de centre de Fontaines sur Saône, Le Lieutenant-Colonel Pascal Meygret, chef de groupement centre-nord, le Lieutenant Cyrille Le Mat, commandant de la gendarmerie, le Lieutenant Olivier Alestra, adjoint au chef de centre de Fontaines sur Saône, le commandant Julien Fouques, cadre infirmier et président de l’amicale, et Thierry Pouzol, maire de Fontaines sur Saône.

Comme chaque année, les pompiers de Fontaines ont fêté la Sainte Barbe en présence des maires, de nombreux représentants des corps des sapeurs-pompiers et de la gendarmerie, et d’anciens sapeurs et de citoyens.

Le discours du commandant Philippe Beyrand rendait tout d’abord hommage aux citoyens dont l’engagement dans leur vocation fut tantôt exemplaire, et tantôt ultime. Ainsi furent évoqués les décès du Commandant Arnaud Beltrame, ou, moins tragique, de Lucien Rajas, ou Roger Rochel, anciens pompiers de Fontaines Saint Martin. Par ailleurs, 12 sapeurs pompiers ont perdu la vie en intervention en 2018.

Comme chaque année également, le discours est l’occasion de faire un bilan de l’année écoulée. Et, comme chaque année, il fut conséquent. A commencer par le nombre d’interventions qui augmente très sensiblement, à 750 interventions cette année.

Nous avons l’habitude, chaque année, de débuter notre cérémonie par un hommage à nos collègues disparus. L’année 2018 n’a pas épargné notre corporation. A ce jour,12 sapeurs – pompiers ont perdu la vie en service, laissant dans la peine, des familles, des amis. Nous connaissons les risques et nous essayons de les maîtriser. Toutefois, il peut arriver qu’un évènement incontrôlable fasse tout basculer. Comment imaginer que sur une intervention, un sapeur – pompier puisseêtre poignardé ? Ne banalisons aucune intervention.

De gauche à droite, Virginie Poulain, maire de Fontaines Saint Martin, Eric Vergiat, maire de Rochetaillée sur Saône, Thierry Pouzol, maire de Fontaines sur Saône, et Julien Fouques, Président de l’amicale des Sapeurs Pompiers de Fontaines sur Saône.

Je ne peux pas laisser sous silence nos collègues des forces de Gendarmerie et de Police qui eux aussi, ont payé un lourd tribu. Comment oublier, l’acte héroïque, le don de soi du Colonel Arnaud BELTRAME ?

Je n’oublierai jamais cette citation anonyme laissée sur les lieux où, il y a quelques années, un jeune pompier de la Brigade des Sapeurs – Pompiers de Paris avait donné sa vie : «Le poids véritable d’une passion se mesure aux sacrifices et à l’audace que l’on est prêt à mettre dans la balance ».

J’ai également une pensée pour deux de nos anciens qui nous ont quitté, l’ADC Lucien RAJAS de Fontaines St Martin et Roger ROCHEL. Lulu fait partie de ceux qui m’ont appris les bases du métier, son investissement pour les sapeurs –pompiers, pour sa commune, force le respect. Merci à vous tous pour ce moment de recueillement.

Que c’est – il passé au sein de la Caserne de Fontaines depuis notre dernière Ste Barbe ?

Sur le plan opérationnel, deux véhicules ont été remplacés par des modèles plus récents. Notre Véhicule de Secours et d’Assistance Aux Victimes, l’ambulance et notre Fourgon Pompe Tonne, même si celui- ci a déjà 11 ans. Pour un sapeur – pompier, cela fait toujours plaisir de se voir affecter de nouveaux engins, cela contribue à la motivation de chacun.

Quelques interventions marquantes ont ponctué cette période :le feu d’Intermarché à Rochetaillée, l’accident lors de la fête foraine du 1ermai à Neuville. Tous nos moyens ont été sollicités. Si certaines années notre Remorque Secours Routier de désincarcération ne sort pratiquement pas, cette année, elle a été engagée à plusieurs reprises sur Fontaines, Collonges, St Romain. Nos Sauveteurs Aquatiques de surfaces sont intervenus de Lyon à St Georges de Reneins, ils ont même été sollicités pour partir en colonne de renfort dans l’Aude suite aux grosses inondations du mois d’octobre. Nos infirmiers/infirmières bien au-delà de notre Groupement territorial. L’affectation il y a deux ans de notre Lot Gaz est largement justifiée chaque année quand on connait les dangers de ce type d’intervention. Nous devrions terminer cette année aux alentours de 750 sorties d’engins.

J’évoquais l’année dernière l’arrivée sur 2018 d’une importante réforme du Secours d’Urgence Aux Personnes. Cette réforme est bien arrivée en début d’année, elle a nécessité de nombreuses heures de formation et d’adaptabilité par rapport à une autre vision du bilan des victimes, de la maîtrise de nouveaux matériels. Cette réforme s’appuie tout de même sur des référentiels qui totalisent près de 1000 pages. Les secouristes d’aujourd’hui et encore plus de demain deviennent de véritables techniciens ayant des connaissances d’anatomie, de physiologie, de pharmacologie qui leur permettent de traiter prioritairement l’urgence vitale. Je tiens à féliciter le personnel pour son investissement dans cette réforme.

Concernant l’extension de notre Caserne qui, je vous le rappelle, avait été acceptée et votée fin 2017 grâce au soutien de nos Maires et de leur conseil municipal, nous attendons le retour des propositions des architectes.

Parlons effectifs.

5 départs ont marqué cette année.

Notre médecin, Vincent de la SALLE, a mis fin à son engagement après plus de 26 ans d’investissement au Service de Santé et de Secours Médical.

Le SCH Alexandre TARTAIX a muté sur Toussieu.

Le Sergent Rémy DALMAIS et le caporal Marc BIROT ont résilié leur engagement.

Le SCH Pierre PEYRONNY a posé une disponibilité afin d’aller vivre en Australie. Il est à noter qu’à ce jour, sur 40 SP, 6 sont en disponibilité de 6 mois à 5 ans.

Notre effectif reste néanmoins stable puisque 5 sapeurs – pompiers ont rejoint la Caserne de Fontaines.

Loïc ITALIANO, 28 ans, Gendarme mobile à Sathonay – Camp.

Steffy D’ADAMO, 24 ans, assistante maternelle, qui a une double affectation avec St Laurent de Chamousset mais qui a choisi Fontaines comme Caserne principale.

Le sergent Olivier LEMBEYE, 46 ans… demain ! qui vient deRillieux.

Laure – Anne SORNET, 27 ans, qui vient de Tassin et rejoint notre équipe d’infirmier / infirmières.

Mégane TOUZE, 24 ans, qui vient par voie de mutation du SDIS du Loiret, elle est infirmière de profession mais pour les sapeurs –pompiers, elle préfère les tuyaux aux seringues.

Sur le 1er trimestre 2019, 3 nouvelles recrues devraient nous rejoindre. Nous recrutons toujours.

De nombreux sapeurs – pompiers ont accédé à un grade supérieur, ce qui est prometteur pour l’avenir.

Jérôme LAMBERT a été nommé SCH.

Alexandre BERGOGNON a été nommé CCH.

Manon VALLES-MAZZOLLA, Jules WALLEZ et Jérémy SOULIER ont été nommés caporal, chef-d’équipe.

Dylan NICOLAS, Marco NEVES – DIAS et Steffy D’ADAMO ont été nommés caporal.

Du point de vue formation :

Franz BEGUIN a terminé sa Formation Initiale, il est désormais apte sur tous les engins.

Mathias POURRET, Jules WALLEZ, Jérémy et Nicolas PISELLI, et Franz BEGUIN ont obtenu la qualification d’équipier Secours Routier afin de pouvoir assurer des missions de désincarcération.

Guillaume MARTIN a obtenu le permis fluvial et la qualification de pilote d’embarcation, rejoignant ainsi l’équipe de pilotes de notre Bateau de Reconnaissance et de Sauvetage qui, je vous le rappelle est mutualisé avec Collonges.

Félicitations à vous tous, bienvenue aux petits nouveaux.Continuez, soyez ambitieux. Le SDMIS, la population que nous défendons requièrent et méritent une réponse de qualité aux demandes de secours. Pour cela, nous devons être fidèles à notre engagement.

Quelques mots maintenant pour les sapeurs – pompiers de Fontaines.

Le temps passe, notre effectif évolue mais nos missions restent les mêmes. Notre investissement personnel est le ciment de notre engagement. Une intervention qui s’est bien passée est le résultat de notre travail, de nos connaissances, de notre condition physique et de notre état d’esprit du moment, mais c’est surtout le résultat d’une cohésion de groupe. Cette cohésion doit être le fil rouge de notre quotidien, elle s’entretient  et cela, c’est l’affaire de chacun.

  • Une nouvelle recrue doit montrer sa motivation, adhérer au fonctionnement du Service, acquérir les bases nécessaires pour tenir ses fonctions d’équipier. Le reste de l’équipe doit lui faciliter son intégration, l’aider dans ses révisions, lui faire part du retour d’expérience.
  • Un ou une équipier doit approfondir ses bases, se faire sa propre expérience et viser le statut de chef d’équipe ; ses collègues sont là pour le conseiller, lui montrer et lui expliquer la réalité du terrain.
  • Un ou une chef d’équipe doit être un modèle, de par son ancienneté de trois ans et ses connaissances, c’est un modèle que les plus jeunes doivent suivre.
  • Un ou une chef d’agrès est un véritable encadrant que cela soit en intervention ou dans ses tâches fonctionnelles. Sur intervention, il prend des décisions en fonction de ce qu’il voit, de ce qu’on lui dit, quelquefois après concertation, après son analyse bénéfice / risque. Il doit s’assurer que son équipe a bien compris ses objectifs et idées de manœuvre. Une équipe qui doit suivre ses instructions et lui rendre compte. Il est sous–officier et de ce fait garant du bon fonctionnement du Service, que cela soit sur intervention, à la Caserne, dans diverses réunions. Les débriefings en fin de missions permettent de s’améliorer, d’être satisfait du travail accompli.
  • L’officier, véritable manager, est un chef d’orchestre. Il ne doit pas oublier de remercier, de féliciter, de motiver, de montrer l’exemple et très souvent en premier. Mais il doit aussi être capable de dire non, de faire respecter un règlement, une consigne même si à ses yeux elle est discutable. Il doit être reconnu comme juste, on ne doit pas craindre de venir lui parler.

Vous voyez, l’un dans l’autre, sans les autres, nous sommes bien petits. Nouveaux et anciens, jeunes et plus âgés, du sapeur au plus gradé, partageons ensemble, nous avons tant à apprendre les uns des autres.

Alors, lorsque nous sommes rassemblés, lorsque je passe le soir à la Caserne, je veux voir dans vos yeux le bonheur d’être ensemble, la satisfaction d’une mission réalisée avec efficacité, votre envie d’aller plus loin, votre motivation. Soyez tous des éléments moteurs. Une citation du Dalaï Lama : « Si vous avez l’impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose,essayez donc de dormir avec un moustique… et vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir ». Partageons encore et toujours des moments de convivialité, un café le soir à la Caserne, un moment de détente à l’extérieur, des rencontres avec nos collègues et amis voisins, des sorties collectives… Comment oublier notre escapade « culturelle » à Marseille le soir de notre Ste Barbe 2017 (les calanques, le petit déjeuner à Cassis, la Bonne Mère, le café de Paris sur le vieux port, ça c’est le comble, et la bouillabaisse de chez Fonfon), le weekend en Ardèche avec la descente de sa rivière (trop longue) en canoë, sa gastronomie, la partie de paintball. Je ne mets pas sous silence notre manœuvre détente avec nos collègues de Collonges.

De façon collective et publique, je veux vous dire que je suis fier de vous. Merci à vous tous, à mes proches collaborateurs qui participent activement à la gestion quotidienne de la Caserne.

Sur le plan National,concernant les SPV, nous sommes attentifs à la mise en place de mesures à favoriser, développer et fidéliser notre statut. Ces mesures font suite aux décisions prises au plus haut sommet de l’Etat et annoncées par le Ministre de l’Intérieur de l’époque, M. Gérard Collomb, lors du Congrès National des SP de France à Bourg en Bresse le 29/09/18. Ces mesures s’appuient sur un rapport établi par une Commission constituée d’élus nationaux, départementaux, du Président de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France, et le vice-président du MEDEF.

Les 37 mesures retenues sur 43 propositions dressent les contours d’une politique nationale de soutien au développement du volontariat, mobilisant Etat, collectivités territoriales, sapeurs–pompiers et employeurs et pour un choix clair en faveur d’un engagement altruiste.

Par ailleurs, pour répondre à la demande de protection des populations et aux défis du dérèglement climatique et du terrorisme, les sapeurs–pompiers de France attendent de leur ministère des décisions qui concrétisent l’ambition exprimée par notre Président de la République pour pérenniser et renforcer le modèle français de secours d’urgence et de réponses aux crises. Citons entre autres :

  • la simplification des numéros d’appels d’urgence par la création de plateformes départementales interservices avec comme numéro unique le 112,
  • une transformation ambitieuse de la politique de secours d’urgence aux personnes,assurée par les seuls sapeurs – pompiers dans 95% des cas dans les territoires,
  • exclure de la Directive européenne de 2003 sur le temps de travail les heures données par les sapeurs–pompiers volontaires,
  • former 80% de la population aux gestes qui sauvent.

Je ne tiens pas aujourd’hui à m’étendre sur ces propositions mais j’espère pouvoir, l’année prochaine, vous dire que les sujets ont avancés. Nous sommes heureux d’entendre dans beaucoup de discours que nous avons la reconnaissance de la Nation mais les actes sont plus reconnaissants que les paroles.

Je tiens, comme chaque année à terminer mon discours par des remerciements. A vous tous, par votre présence,votre soutien, votre écoute.

A notre Amicale pour l’organisation de cette Ste Barbe et son implication tout au long de l’année. Une implication totale des membres du bureau avec notamment notre trésorière, Manon, qui a fait un travail remarquable pour la communauté cette année.

Merci également à celles et ceux qui partagent notre vie au quotidien, qui supportent et soutiennent notre engagement qui, par la force des choses, est un peu le leur également.

Dans un mois, 2018 fera place à 2019, alors, je vous souhaite à toutes et tous, au nom de l’ensemble de l’effectif, de passer d’excellentes fêtes.

Merci.

Cdt Philippe BEYRAND

Chef de Caserne

Devenir Sapeur Pompier Volontaire

A ce jour, ce sont 39 sapeurs pompiers, tous volontaires, qui assurent les quelques 700 interventions annuelles depuis la caserne de Fontaines sur Saône.

Tous ont un travail en journée, de nuit, ou en équipe, et ont souhaité donner un peu de leur temps pour aider la population.

Etre sapeur pompier, c’est possible dès l’âge de 16 ans et jusqu’à 55 ans. Etre sapeur pompier, c’est se former, se dépasser, et vivre une expérience humaine incroyablement riche.

Et si vous aussi vous vous intégriez le corps des sapeurs pompiers du Rhône ?

Contactez nous par le biais du formulaire de contact, ou bien sur le site du SDMIS.

Vidéo formations LSPCC et Secours Routier

Les beaux jours sont également idéaux pour les formations extérieures.

Comme chaque année, les formations LSPCC (Lot de Sauvetage et de Protection Contre les Chutes) et SR (secours Routier) se sont déroulées à la caserne de Fontaines sur Saône pour les sapeurs de la caserne et également de Collonges au Mont d’Or.

Formation oblige, cette vidéo ne reflète pas parfaitement le déroulement d’une intervention.

Superbe occasion de sortir le drone pour des prises sous de nouveaux angles de vue.

La vidéo est à voir en cliquant sur ce lien.

Meilleurs Vœux 2018

Les Sapeurs Pompiers de Fontaines sur Saône vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2018.

Cette année, la charte des vœux s’est focalisée sur la proximité avec les habitants des 3 communes -de première intervention- couvertes par notre caserne : Fontaines Sur Saône, Fontaines Saint Martin, et Rochetaillée sur Saône. En effet, ce sont plus de 600 interventions qu’ont réalisé les Pompiers de Fontaines. Ce nombre est en légère augmentation par rapport à l’année dernière. Par cette carte, nous réaffirmons la volonté de toujours vous accompagner lorsque vous en aurez besoin.

Nous profitons de cette traditionnelle présentation des vœux pour remercier la population pour son accueil lors de la présentation de nos calendriers qui s’est tenue d’octobre à décembre 2017.

Un grand merci à toutes et à tous et une très belle année.

« La caserne s’agrandira en 2020 » (titre du progrès du 27 novembre 2017)

Le 27 novembre, le Progrès nous consacrait un superbe article (une demi page) relative à la manifestation de la Sainte Barbe, célébrée chaque année à la caserne début décembre ou fin novembre (cette année le 25 novembre 2017).

Nous reprenons ci-dessous cet article in extenso :

Ce samedi, lors de la traditionnelle cérémonie de la Sainte-Barbe qui honore les pompiers et leur engagement individuel et collectif, les travaux d’agrandissement de la caserne ont été abordés.

Le commandant Philippe Beyrand, chef du centre, a notamment annoncé les futurs travaux d’agrandissement de la caserne. Les travaux ont été votés fin octobre en conseil d’administration du Service Départemental et Métropolitain d’Incendie et de Secours (SDMIS) et sont soutenus par les maires des trois communes concernées, soit Fontaines-sur-Saône, Fontaines-Saint-Martin et Rochetaillée. L’extension des vestiaires féminins est prévue. Leur exécution, prévue en 2020, permettra l’extension du hall de départ et des zones de vie. « Nous avons demandé ces aménagements depuis longtemps, explique Philippe Beyrand, et nous sommes heureux qu’ils voient bientôt le jour, notamment pour l’extension des vestiaires féminins, qui sont devenus trop exigus car nous avons six femmes parmi nous aujourd’hui. »

La députée Blandine Brocard, qui assistait pour la première fois à la cérémonie, s’est réjouie notamment du double mouvement de féminisation et de rajeunissement observé ces dernières années dans les casernes.

Féminisation et rajeunissement dans les casernes

Le maire Thierry Pouzol a assuré la caserne de son soutien pour sa rénovation, malgré des finances communales « de plus en plus contraintes », et remercié chaleureusement les sapeurs-pompiers pour les sacrifices personnels et familiaux qu’ils font pour accomplir
leur mission au service des habitants. Pour rappel, 540 interventions
se sont déroulées en 2016 sur le secteur, et le chiffre dépassera
les 600 en 2017.

En encart, la journaliste, Véronique Garcia, évoquait en ces termes la décoration de Monsieur René Marjollet :

René Marjollet, chef de centre de 1962 à 1999, s’est vu remettre la nouvelle décoration attestant de cette fonction. Il l’a reçue avec émotion par le commandant Beyrand, « le petit jeune » qu’il avait eu le plaisir d’embaucher le 1er juillet 1984 …

C’est la tournée des calendriers 2018

Comme chaque année, nous avons démarré la tournée des calendriers pour 2018. Traditionnellement, nous démarrons nos tournées en octobre pour les finir en décembre.

L’accueil est toujours sympathique, et c’est l’occasion de rencontrer les résidents de nos communes de première intervention et de parler de ce que nous faisons et de prendre également de leurs nouvelles.

Les photos sont tirées de manœuvres et plus rarement d’interventions. Il est en effet délicat de prendre des photos d’interventions du fait de la présence de victimes ou de tiers et de la confidentialité que nous leur devons, sans parler du droit à l’image.

Rappelons rapidement que les fonds collectés servent à l’amicale des pompiers, pour diverses missions : achat de matériel, animations, activités collectives, œuvres solidaires…

Enfin, notez que la tournée doit toujours être faite par des sapeurs en tenue, et en binômes.

Un immense merci à tous ceux qui contribuent par leur don à cette tradition française.

 

Forum des associations du 9 septembre 2017

Cette matinée a été marquée par une pluie parfois soutenue, ce qui n’a pas manqué de nécessiter des ajustements pour les forums prévus dans les communes de France.

Fort heureusement, les associations présentes au forum de Fontaines-Saint-Martin ont pu se replier dans la salle des fêtes, maintenant en cela l’événement.

Ce ne fut pas le cas à Fontaines-sur-Saône, où cette solution n’était pas prévue, provoquant l’annulation de l’événement. Nous n’avons donc malheureusement pas pu rencontrer les habitants fontainois.

Comme traditionnellement, c’est avec plaisir que nous avons pu rencontrer les Saint Martinois. Un grand merci à tous ceux qui se sont intéressé de près ou de loin à notre passion.

Et, n’oubliez pas que nous avons toujours besoin de volontaires pour assurer les nombreuses interventions qui sont réalisées chaque année sur les communes de Fontaines sur Saône, Fontaines Saint Martin et Rochetaillée sur Saône, communes de première intervention de la caserne de Fontaines sur Saône.

Si vous êtes intéressés par un engagement en tant que volontaire, faites le savoir en nous contactant.

A bientôt

Retrouvez nous au forum des associations le 9 septembre 2017

Comme les années précédentes, nous serons présents au forum des associations de Fontaines sur Saône et de Fontaine Saint Martin le 9 septembre 2017 au matin.

Venez nous retrouver, échanger avec nous.

C’est une formidable occasion de découvrir  l’activité, de répondre aux questions que vous vous posez, et de parler… pourquoi pas… d’un éventuel engagement volontaire ?

Quoi qu’il en soit, venez nous rencontrer, cela nous fait toujours très plaisir.

A bientôt

Devenez Sapeur Pompier Volontaire !

Cette année encore, le casernement de Fontaines sur Saône connaît une activité soutenue, avec un effectif tendu, comprenant une trentaine de sapeurs, ce qui reste encore insuffisant pour assurer une présence 24h/24, 7 jours / 7, au casernement. Ce Casernement, basé à Fontaines sur Saône, assure les secours sur les communes de Fontaines Saint Martin, Rochetaillée, et Fontaines sur Saône. Les sapeurs peuvent également intervenir en renfort sur d’autres communes selon les besoins spécifiques.

Tous volontaires, les sapeurs de Fontaines sont par ailleurs professeurs, agents de sécurité, employés administratifs, aides soignants, ouvriers du bâtiment, Techniciens, Etudiants… Ils sont âgés de 16 ans ou de plus de 50 ans, et possèdent tous cette même vocation qui consiste à donner du temps pour aider les autres et vivre une aventure commune.

Car être sapeur pompier c’est une vraie aventure. Elle se manifeste au travers les 600 à 700 interventions gérées chaque année, bien entendu, mais également au travers des stages et activités communes. Loin d’être  définitivement acquises, les compétences de tous les sapeurs évoluent avec le temps, et le perfectionnement est de mise dans cette activité où il faut être prêt à tout gérer… même -et peut être surtout- l’imprévu. L’imprévu parfois drôle, comme cet écureuil tombé d’une cheminée  dans un séjour et dont les propriétaires d’une heure ne savaient comment l’en sortir, ou beaucoup plus difficile à gérer, à risque et plus fréquent, comme des malaises à priori bénins mais dont l’urgence n’est jamais à négliger, ou encore l’accouchement qu’il faut prendre en charge en stoppant le véhicule sur le bord de la route et commencer l’accompagnement de la parturiente, dans l’espoir secret, mais ô combien incertain du fait de l’avancé du travail, que le SMUR puisse arriver avant la naissance.

Alors comment se prépare-t-on a l’imprévu ? En révisant souvent les techniques enseignées lors des formations initiales, en les transposant dans les cadres déjà rencontrés, mutualisant ainsi les expériences des uns et des autres, ou en simulant les cas les plus improbables lors des manœuvres ou les journées de maintien des acquis. Les Week-End de garde sont l’occasion parfaite de réviser ces acquis.

En dehors de ce qu’ils nomment « l’opérationnel », les sapeurs apprécient également les activités communes réalisées ou non dans le cadre de leur amicale (association propre à chaque casernement). L’amicale, dont chaque sapeur est adhérent de fait, organise chaque année des activités sportives, parfois ludiques, et permet également de financer quelques œuvres sociales joyeuses (mariages) ou plus graves, associées aux décès de membres de la famille ou de sapeurs. C’est par le biais de la traditionnelle vente des calendriers, toujours particulièrement bien accueillie dans nos communes, que l’amicale survient à ses besoins.

L’effectif est en tension. Sachant qu’il est nécessaire de disposer de renouvellement régulier car les compétences s’acquièrent au fil du temps et les sapeurs engagés cette année ne seront pleinement expérimentés et formés à toutes les techniques que quelques années plus tard. Aussi un départ de sapeur expérimenté est-il difficile à remplacer tant les compétences détenues sont longues à acquérir et donc à remplacer.

Le casernement à donc encore besoin de volontaires et fait régulièrement appel à la population par le biais d’affichages. Si vous même ou des gens de votre entourage êtes proche de ces valeurs, il ne faut pas hésiter à contacter le casernement au 04 78 22 31 12, ou passer le samedi matin ou tous les soirs à partir de 17h30. Vous pouvez également nous contacter par le biais de ce site : www.pompiersdefontaines.fr.

Le site des sapeurs pompiers de Fontaines Sur Saône, Rochetaillée, et Fontaines Saint Martin